Les Préparatifs du mariage

La réception, toute une organisation

Le style de mariage que vous souhaitez, votre budget et le nombre d’invités sont autant de critères qui vont déterminer vos choix. Cependant, un vrai travail en amont s’impose afin de tout organiser pour que le jour J atteigne la perfection.


La difficulté dans l’organisation d’un mariage, c’est qu’il est à la fois un acte intime - l’engagement de deux personnes - et un acte social, une fête, inscrite dans les annales d’une histoire familiale. Deux aspects avec lesquels il faut composer pour atteindre une vraie réussite. Il est donc nécessaire, avant de vous lancer dans l’organisation, de définir en couple ou en famille la façon dont vous souhaitez vous marier – cérémonie intime, grande réception… - puis de définir un budget et, partant, les modalités de la fête et le nombre d’invités. Un petit tour au salon du Mariage de votre région peut vous donner bien des idées.


À l’heure des décisions
personnes 6676 personnes 6676  Si vous souhaitez un mariage religieux, ou si vous souhaitez vous marier dans une commune précise, il vous faudra anticiper d’au moins 6 mois et tenir compte des dates de disponibilités pour fixer le mariage. Surtout si vous choisissez, comme la plupart des couples, de vous marier entre mai et septembre. Une fois le jour arrêté, prévenez tous vos invités potentiels afin qu’ils aient le temps de prendre leurs dispositions pour bloquer la date. Puis choisissez la forme : vin d’honneur servi à tous ceux qui ont assisté à la cérémonie, puis repas en comité restreint, ou buffet… Choisissez également le style : traditionnel, thématique, rétro… qui déterminera le lieu et le type de repas. Vous y prendre longtemps à l’avance vous permettra de trouver le lieu le mieux adapté, le plus pratique. Cela vous permettra aussi d’étudier et de comparer les offres des restaurateurs ou traiteurs. Demandez à voir les photos de leurs réalisations précédentes, éventuellement à déguster quelques mets.


Anticipez…
Bien des points sont à résoudre dans les 3 mois qui précèdent le grand jour : l’hébergement des invités, surtout s’ils viennent de loin, la réalisation des faire-part, mais aussi des menus qui seront remis à chaque convive. Pensez à réserver le photographe qui réalisera les photos, le montage diapo ou la vidéo de votre mariage ; rencontrez plusieurs professionnels, consultez leur book afin d’être sûr que la façon de travailler vous convient. Prévoyez également l’animation : sono, spectacle, orchestre, DJ, karaoké… ou encore feu d’artifice, animation laser, lâcher de ballons (certains organismes proposent même des lâcher de papillons !), en pensant à la variété des âges donc des goûts. Évitez de placer les personnes âgées près des enceintes et prévoyez un espace calme, où les invités pourront se retrouver pour discuter. Étudiez les différentes propositions des professionnels et établissez précisément ce que vous souhaitez. Leur présence est un gage de soirée réussie, même si, parmi les convives, quelques-uns poussent honorablement la chansonnette.


Les derniers détails
Dans le mois qui précède, confirmez les prestations auprès de l’ensemble de vos fournisseurs. Si vous préférez faire confectionner la pièce montée traditionnelle par votre pâtissier favori, c’est aussi le moment de la commander. Élaborez votre plan de table (8 à 10 personnes par table) en fonction des affinités ou non de vos invités. Ce n’est jamais aisé, surtout quand les familles sont recomposées. En commandant le bouquet de la mariée, pensez également aux fleurs pour décorer les salles de réception et les tables. Les pétales de rose qui remplacent agréablement les grains de riz à la sortie de l’église peuvent également contribuer au charme des tablées. Faites le point sur tous ces détails avec votre fleuriste. Commandez également des dragées. Outre la distribution aux convives, elles feront partie du décor. Pensez aux parents des jeunes enfants, prévoyez une salle pour les plus jeunes et, éventuellement, une baby-sitter pour s’occuper d’eux, le soir.
Vous avez pensé à tout ? Alors une petite réunion peut être la bienvenue entre tous les intervenants pour récapituler et mettre tous les violons au diapason !


APEI-Actualités. M-C. Danger